Emilie de  » Plus une miette dans l’assiette « 

* D’où est venue ton envie première ?
J’ai toujours été passionnée par la cuisine depuis que je suis petite et je viens d’une famille où on aime beaucoup cuisiner et partager de bons repas ensemble. J’ai eu envie de partager cette passion avec mon entourage et les autres, c’est pour ça que j’ai créé mon compte instagram puis mon blog pour partager les recettes que je faisais au quotidien. Tout est donc parti d’une passion.


* Peux-tu nous parler de ton parcours ?
Ne sachant pas trop ce que je voulais faire, j’ai commencé mes études supérieures en faisant une licence LEA Anglais/Espagnol. Durant cette licence, j’ai poursuivi des cours assez variées dont des cours de marketing et communication qui m’ont beaucoup plu et permis de définir un peu plus ce que je voulais faire de ma vie. A la suite de cette licence j’ai poursuivi mon parcours avec un master en marketing et communication.

 * As-tu un cursus scolaire ou autre qui a pu te soutenir dans tes démarches?
Oui, mon master en marketing et communication m’a pas mal aidé à développer mon blog et mon image sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui ça me permet aussi de développer ma propre marque puisque Plus une miette dans l’assiette est aussi une entreprise depuis maintenant 3 ans.


* As-tu eu peur de te lancer ?
Forcément j’ai eu peur de me lancer car c’était quelque chose de complètement nouveau pour moi de créer ma propre entreprise et puis quitter un CDI pour se lancer dans le vide c’est pas forcément quelque chose de simple à faire. Apres j’ai eu la chance d’être entourée par ma famille qui m’a soutenu dans ce projet. Je pense que sans leur soutien je n’aurais pas pu arriver là où j’en suis aujourd’hui. Il y avait également la peur de travailler seule, même si en soi c’est quelque chose qui m’est déjà arrivé, le fait de vivre ça au quotidien c’est totalement différent. Il faut savoir se motiver soi-même, se mettre des objectifs car personne ne le fera pour vous.


* Quel est a été ton plus gros défi ?
Mon plus gros défi a été de créer mon entreprise et de réussir aujourd’hui à rendre mon activité pérenne pour me permettre d’en vivre. Je dirais que c’est un défi du quotidien .


* Qu’est ce qui a été le plus dur pour toi ?
Le plus dur pour moi a été d’apprendre à dire non. Lorsque l’on est indépendant et qu’on débute, on a envie de dire « oui » à tout et de se lancer dans tous les projets mais on se rend vite compte que ce n’est pas possible. On ne peut pas être sur tous les fronts en même temps et même lorsque le projet nous plaît, il faut savoir dire « non » et ne pas prendre le risque de réaliser un travail bâclé parce qu’on a trop de choses à faire en même temps. Parfois on passe à côté de beaux projets mais il faut se dire que c’était la meilleure décision à prendre et que d’autres beaux projets arriveront à l’avenir.


* As-tu des regrets ?
Je n’ai aucun regret. J’ai la chance de vivre des choses exceptionnelles depuis la création du blog et de mon entreprise. Je considère vraiment que tout quitter pour créer mon entreprise a été la meilleure décision de ma vie.

* D’ordinaire, es-tu plutôt quelqu’un de positive ou autre ?
J’ai toujours été une personne positive qui a tendance à tirer le bon de chaque situation, que celle-ci soit bonne ou mauvaise. Il toujours quelque chose à apprendre et à tirer d’une situation, même les échecs. 


* As-tu confiance en toi depuis toujours ?
Je n’ai pas toujours eu confiance en moi et même encore aujourd’hui il m’arrive de douter mais je pense que le doute est une bonne chose qui permet de rester les pieds sur terre, réaliste, et de se remettre en question.


* A-ton essayé de te décourager ?
Non, comme je le disais précédemment, j’ai toujours eu la chance d’être soutenue par mon entourage dans mes projets. Par contre mon père qui a également monté son entreprise a pu m’avertir des difficultés auxquelles je pourrais faire face. 


* Quel est ton truc, ton astuce pour te recentrer quand tu as l’impression que tu perds pieds ?
J’en parle tout simplement à mes amis ou à ma famille, pour avoir leur avis et leur soutien. Et sinon je cuisine. Quand je suis en cuisine j’oublie tous mes soucis ! C’est ma thérapie à moi. 


* Quel est ton rêve absolu ?
Je n’ai pas vraiment de rêve absolu, je pense déjà avoir avoir la chance de vivre des choses dont je n’aurais même pas osé rêver. La seule chose que je souhaite c’est simplement pouvoir continuer à vivre de ma passion comme je le fais actuellement.


* As-tu l’impression de t’être réalisée pleinement ?
Ce serait un peu naïf de penser que je me suis accompli à l’âge de 27 ans. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre, découvrir et accomplir.

* Comment réussis-tu à allier vie personnelle et professionnelle ?
Ma vie professionnelle et ma vie personnelle s’entremêle constamment, il n’y a plus vraiment de frontières entre les deux. Mon travail requiert que je sois active en permanence notamment sur les réseaux sociaux. Le fait que ma passion sois devenue mon métier explique aussi le fait que ma vie personnelle et professionnelle se mêlent ainsi. Cela peut paraître compliqué vu comme ça mais jusqu’ici je n’ai pas à m’en plaindre. 


* D’où tires-tu ta motivation ?

Il n’y a rien de plus motivant que d’être son propre patron et de travailler pour soi-même. Ma motivation naît aussi des projets auxquelles je participe, savoir que je vais collaborer ou travailler pour telle marque me stimule.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma chaîne Youtube

Please connect your site to YouTube via this page before using this widget.

Lettre d’information