Larissa Borges

D’où est venue ton envie première ?

De défendre la vie avec toute sa diversité. Le paradis est ici, on a juste besoin d’ouvrir les yeux pour réaliser ça. Mon envie et ma mission de vie c’est de protéger et régénérer la Terre Mère. La connexion que j’ai avec la nature depuis petite m’a aidée à comprendre ce chemin.


Peux-tu nous parler de ton parcours ? As-tu un cursus scolaire ou autre qui a pu te soutenir dans tes démarches?

Oui, j’ai un Master en Développement Durable Inter Culturel, et je viens da la Communication et l’Entrepreneuriat Social. Mais sans doute ce sont mes expériences en habitant dans plusieurs pays et le contact avec les cultures depuis toute petite qui m’ont donnée le plus de bagages pour cette démarche de vie.

Quel est a été ton plus gros défi ?

Faire comprendre à ma famille que mon chemin de vie est lié à la résistance et résilience des traditions et sagesse des peuples indigènes. Pour eux c’était bien difficile d’accepter ce changement de vie, en venant d’un monde de « luxe » qu’est la Mode. Ils m’imaginaient travailler pour de grandes entreprises ou être une femme d’affaires haut de gamme. Et en réalité, je suis dans la jungle avec les indigènes, apprenant à prendre soin de la Terre Mère et à protéger la vie.

D’ordinaire, es-tu plutôt quelqu’un de positive ou autre ?

Les moments difficiles m’apprennent à avoir plus confiance en moi et dans le processus que je vis. La dévotion et la confiance, tout est leçon pour soutenir mes efforts pour arriver là où je dois aller. La nature, l’humour et les amis sont la recette pour vivre une bonne vie et transcender n’importe quoi ! Tout est une question de perspective et je travaille sur la mienne à chaque moment aussi.

As-tu confiance en toi depuis toujours ?

Je sens que l’auto estime a besoin d’être toujours travaillée. On peut s’aimer plus, mieux s’accepter et se pardonner. Pour moi c’est un travail constant, ou je grandis chaque jour et je me confronte avec mes constructions internes et celles que la société et la famille imposent aussi. C’est un alignement quotidien.

Quel est ton truc, ton astuce pour te recentrer quand tu as l’impression que tu perds pied ?

C’est dans la Nature où je trouve l’espace pour me reconnecter à moi même, pour pouvoir m’écouter a partir d’elle. C’est la Nature qui me nourrit, qui me calme, qui me régénère. Peu importe si c’est la grande forêt intacte ou un arbre que je peux embrasser au milieu d’une ville. J’utilise ce qui est dispo autour de moi, au moment nécessaire. Même si bien sûr, j’essaie de trouver un bel endroit en retrait.

Quel est ton rêve absolu ?

La régénération humaine et de la Terre Mère en harmonie et avec respect de la diversité

As-tu l’impression de t’être réalisée pleinement ?

Chaque jour je me réalise ! C’est un processus continu.

Comment réussis-tu à allier vie personnelle et professionnelle ?

Je dois dire qu’elles sont très liées, travailler avec ce que j’aime ce n’est pas du travail, c’est du plaisir et de l’apprentissage. J’essaie de trouver des solutions pour pouvoir être dans cette espace, sans avoir besoin de sacrifier un côté ou l’autre.

D’où tires-tu ta motivation ?

La nature m’inspire énormément. Regarder et participer au processus de semer une graine et récolter des fruits me motive. Le peuple indigène et une inspiration aussi. Leur manière d’être résiliant et connectée à la Terre Mère. Je vois la motivation qu’ils ont de continuer à défendre la vie indépendamment de leurs batailles.

As-tu d’autres défis que tu souhaiterais relever ? Quelle a été la partie la plus difficile pour toi ?

Le chemin se fait en marchant ! Keep moving, keep changing, keep flowing ! Continuez d’avancer, de changer, de flow !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma chaîne Youtube

Please connect your site to YouTube via this page before using this widget.

Lettre d’information