L’icone Frida Kahlo

 

Impossible d’être passé à coté de ce visage si particulier, sa marque de fabrique ,ses sourcils ou l’on pourrait plutôt dire son mono-sourcil si volumineux et emblématique de son monde à elle si particulier.

Frida c’est l’icône de la beauté par excellence au Mexique et même si vous pensiez que sa moustache ou son sourcil son négligence détrompez vous, elle soigne minutieusement ses petites particularités

Frida est née le 6 juillet 1907 dans la casa Azul (la maison bleue) à Coyoacán, un quartier bourgeois du Sud de Mexico. Elle est la 3 eme des 4 filles de Matilda Calderon. Elle connait la maladie très jeune ,dès l’âge de 6 ans avec une poliomyélite qui lui laissera la jambe droite atrophiée et lui causera grand nombre de moqueries de la part de ses camarades. 

Pire encore, à 18 ans, alors étudiante en devenir pour une école de médecine, le bus dans lequel elle se trouve se fait percuter par un tramway. Elle survit malgré un pied droit broyé, de multiples fractures de la jambe, du bassin, de la colonne vertébrale et une barre de métal qui transpercera son corps de l’abdomen à la cavité pelvienne… Elle cumulera les opérations, les convalescences , les désespoirs (fausses couches, tromperies ….) etc etc…

Cependant c’est des cet horrible accident que son envie de vivre et de s’exprimer éclate et c’est des ce moment qu’elle se met à peindre!

Lorsque  elle pourra enfin se mouvoir, elle commencera alors à sortir et rencontrer des artistes et des intellectuelles gauchistes, c’est ainsi qu’elle finira par rencontrer Diego Rivera, célèbre auteur de fresques murales monumentales. Ils ont 21 ans de différence, ils sont l’opposé physique mais il y’a comme une évidence! 

Elle commencera alors à peindre les sentiments que lui inspire des grandes idées sociales et politiques. Leur histoire sera très libre, il la trompe, elle aussi , de ce fait avec des femmes souvent mais lorsqu’elle s’aperçoit que sa soeur aussi est son amante, elle décidera de se retirer et de partir vivre seule à new York pendant un temps. 

Puis elle reviendra et tout reprendra comme avant, ils divorceront en 1939 puis se remarieront l’année suivante!

Une vie personnelle très chaotique qui se reflétera sur son art bien à elle ou se mélangent humour, et sarcasme. Tout cela sera très personnel jusqu’au moment ou Diego l’incitera à exposer pour la première fois à New York en 1938 ; exposition qui sera un très grand succès pour elle qui vendra la moitié de ses oeuvres ainsi exposées.  

André Breton, Le mastro du surréalisme tombe amoureux des peintures et de la personnalité de Frida et grâce à lui elle sera reçu en France ou elle rencontrera Picasso, Miro, Tanguy…

En 1953 enfin une grande exposition lui est dédiée au Mexique mais son état de santé est de pire en pire, elle souffre fortement et est devenu totalement Addicte à la morphine pour lutter contre la douleur. Elle sera présente mais dans un lit à baldaquin pour célébrer sa victoire!

Elle finira par être amputée, dépendante de plusieurs addictions puis dépressive. Elle attrapera alors une Pneumonie puis mourra alors le 13 juillet 1954 officiellement d’une embolie pulmonaire mais on laisse entendre que ce serait un suicide aux médicaments. 

C’est enfin en 70 que les peintures de Frida deviennent un succès sans nom, ses peintures fascinantes, son destin tragique, son féminisme affirmé, ses valeurs, tout est fait pour qu’elle devienne cette pionnière mexicaine. ENFIN!

Alors pour résumer: 

Frida c’est le culot par excellence! Régulièrement elle posait la question qui dérangeait  « Comment trouves tu mon art? », elle a même su charmer son fameux et célèbre Diego Riviera avec sa phrase mythique.

Frida c’était aussi la dérangeante! Son union avec Diego n’a fait que de parler par leur physique, leurs différences, leurs comportements… Une union moralement très dérageante à l’époque!

Frida c’est aussi la femme libre! Même si elle était en couple, Frida n’a jamais caché sa bisexualité ou ses relations avec d’autres hommes… Diego était toujours un peu plus jaloux chaque jour!

Frida était aussi souffrance et miraculée! A son plus grand désarroi, elle n’a pas connu la santé la plus optimale : Anémie, alcoolisme, amputation jusqu’au genou, infection du rein, gangrène de la jambe, polio, estomac percé, déchirement du vagin, colonne vertébrale rompue… Elle a défié tous les pronostics des médecins depuis son début!

Frida l’artiste intimiste! Elle avait décidé de tenir son journal intime au pinceau sur une toile et également sur des carnets avec des dessins pendant les 10 dernières années de sa vie.

Frida Narcissique!? Sur 143 oeuvres connues, 55 sont des autoportraits, elle disait «  Je me peins car je suis souvent seule et je suis souvent le sujet que je connais le mieux. »

Frida icône de la monnaie ! Et oui on trouve aujourd’hui des billets de 500 pesos avec son visage sur une face et celle de Diego sur l’autre!

Bref Merci Frida pour cette oeuvre iconique divine, ton courage, ta determination et ton authenticité!

Une vraie déroutante c’est une évidence….

 

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma chaîne Youtube

Please connect your site to YouTube via this page before using this widget.

Lettre d’information